Géopolitique Diplomatie Economie Mer de Chine

Actualité & Magazine

Kiosque

L’« Indo-Pacifique », au-delà du slogan. Par Pierre Grosser

Le premier ministre australien Malcolm Turnbull et le premier ministre indien Modi en 2017.

Il est actuellement beaucoup question d’« Indo-Pacifique ». Comme toujours, nombre d’auteurs réclament la paternité de cette expression, notamment en Inde, ou prétendent en tracer la généalogie, l’érigeant en horizon stratégique traditionnel pour les Australiens, avant un « repli » sur l’Asie-Pacifique à partir des années 1970 et surtout des années 1990. L’expression a essaimé depuis une dizaine d’années. D’abord utilisée au Japon, elle a suscité un intérêt croissant en Inde à partir de 2010, et a été adoptée officiellement en Australie en…

En Savoir Plus

Vietnam, Corée, Taiwan : comment sortir du nucléaire et en même temps du charbon ?

Projet Centrale Electrique Charbon Nouvelle génération de Song Hau Vietnam

Le Vietnam a connu ces dernières années une croissance économique remarquable, de 6 à 7 % par an : en vingt ans, il est passé de la catégorie des pays à bas revenus à celle des pays à revenu moyen. C’est aussi l’un des pays d’Asie qui a le plus rapidement réduit la pauvreté : son taux (mesuré par la Banque mondiale) est ainsi passé de 60 % à la fin des années 1990 à moins de 20 % aujourd’hui. Ce décollage économique…

En Savoir Plus

Pollution des océans par le plastique, des solutions existent !

Plastique Pollution

Par Antoine Violet-Surcouf, École de guerre économique La masse de détritus plastique présente dans les océans est telle qu’on l’appelle souvent le « 7e continent ». Si l’innovation technique peut constituer une bonne façon de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques s’accordent à dire que la meilleure réponse à apporter ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements. Les déchets déversés par l’homme hors des terres sont constitués à 90 % de plastiques,…

En Savoir Plus

Chine – France : le président Macron un interlocuteur privilégié sur les nouvelles routes de la Soie

Carte Nouvelles Routes de la Soie — Crédit : Capture d'écran d'ARTE TV

La Chine peut désormais revendiquer d’avoir mis le président français Emmanuel Macron et par extension la France — ou au moins la bonne disposition française — dans son portefeuille des pays qui espèrent trouver un intérêt économique dans le projet stratégique chinois « One Belt, One Road » ou des « nouvelles routes de la Soie ». Du gagnant-gagnant comme l’on dit. Si le président Macron est plus pragmatiste qu’idéologue, il a tout de même mis en garde Pékin contre le colonialisme…

En Savoir Plus

Japon Kobe Steel : quatre mois après le scandale sur ses procédures de contrôle, l’entreprise maintient le flou

kobe-steel-kobelco-scandale

C’est un scandale qui a éclaté à l’échelle mondiale en octobre 2017 avant de tomber rapidement dans l’oubli. Pourtant les suites, toujours en cours, sont sans doute plus éclairantes encore que la révélation elle-même sur le monde des affaires au Japon. Quatre mois après que le géant nippon de la métallurgie Kobe Steel (connu aussi comme « Kobelco » dans l’archipel) ait admis des malversations dans ses procédures de contrôle sur la qualité de ses produits, le flou reste…

En Savoir Plus

Quid du recyclage international du plastique maintenant que la Chine ne veut plus s’en charger ?

Plastique Pollution

Déchets plastiques, entre pollution et marché juteux chiffré par milliard de dollars. Pékin mettra fin à l’importation — vente, achat — de la plupart des déchets plastiques recyclables en décembre 2018. La Chine est, par ses activités de production manufacturée, à la fois la première productrice et la première consommatrice de déchets plastiques recyclables. Elle les importe des pays développés comme l’Union européenne, les Etats-Unis, le Japon et le Royaume-Uni. Ces derniers sont dépendants des usines de retraitement-recyclage…

En Savoir Plus

Contrat Areva/Orano en Chine : l’arbre qui cache la forêt d’une industrie nucléaire à la peine.

Logo Orano, ancien Areva, compagnie nucléaire française. (DR)

Areva, futur Orano, qui s’est maintenant centré sur l’enrichissement et le retraitement du combustible nucléaire, a signé un juteux contrat, du moins en apparence, en Chine. Mais cette bonne nouvelle cache aussi une tendance du marché de l’atome qui est de moins en moins favorable à la technologie française sur la construction de réacteurs nucléaires. Le moment fût le point d’orgue d’un déplacement présidentiel en Chine qui se positionnait sans détour sous les auspices de l’économie. Emmanuel…

En Savoir Plus

1 2 3 11
Go to Top