Géopolitique Diplomatie Economie Mer de Chine

Tag archive

Mer de Chine méridionale

Mer de Chine méridionale : Conflits, enjeux et décryptage de la pensée stratégique des belligérants

Images by DigitalGlobe, via the CSIS Asia Maritime Transparency Initiative, and CNES,

Enjeux, tactiques et stratégies en Mer de Chine méridionale ! A Paris, le jeudi 4 mai 2017 s’est tenue au sein de l’Institut du Pacifique, une conférence sur « Les conflits en Mer de Chine » présidée par le professeur Guy-Olivier Faure, professeur émérite de sociologie à la Sorbonne et à Shanghai. Une occasion de revenir sur les enjeux de la dispute en mer de Chine méridionale et d’examiner plus particulièrement la pensée stratégique portée par les…

En Savoir Plus

#Kiosque : Les Philippines dessinent ses (possibles) stratégies en Mer de Chine méridionale

Kiosque à journaux — Illustration — Source : Wikipédia (CC)

Les Philippines tentent de dessiner ses possibles stratégies face aux revendications de la Chine — 90% de territoire maritime — en Mer de Chine méridionale. Manille semble choisir la voie de la coopération. Quitte à y laisser probablement des plumes ! Litiges dans la Mer de Chine méridionale se retrouvent sur la table lors que le président chinois Xi Jinping et le premier ministre Li Keqiang reçoivent le président des Philippines Rodrigo Duterte à Pékin le 22 mai 2017.…

En Savoir Plus

#Kiosque : Mer de Chine méridionale du 06 au 12/04/2017 : Navires chinois à Luconia — Philippines indécises — Chasseur chinois sur l’île Boisée…

Kiosque à journaux — Illustration — Source : Wikipédia (CC)

Mer de Chine méridionale dans la presse. Navires chinois près du haut-fond de Luconia en Malaisie ; valse-hésitation des Philippines ; avion de chasse chinois identifié sur l’île Boisée (Woody Island) ; nouvelle corvette en chantier pour la flotte chinoise. Les hauts-fonds de Luconia. Selon l’Initiative pour la Transparence maritime de l’Asie (AMTI) du Centre des Etudes Stratégiques et Internationales (CSIS), des garde-côtes chinois stationnent en quasi-permanence dans les environs du « haut-fond (1) »  de Luconia (en anglais Luconia Shoals), sur l’île de…

En Savoir Plus

Mer de Chine méridionale : la Chine termine l’aménagement de trois îles artificielles stratégiques. Elle est prête à déployer ses capacités militaires

Hangars sur le récif Fiery Cross — Image prise au 09/03/2017 — © AMTI

La Chine est sur le point d’achever l’aménagement complet des infrastructures militaires à double usage — défensif et de projection — sur trois plus grandes îles artificielles que Pékin contrôle dans les îles Spratleys. Il s’agit des récifs Subi, Mischief et Fiery Cross, surnommés « Big 3 » (3 Grands). L’Armée populaire de libération (APL) peut maintenant y déployer ses moyens militaires : avions de combat, lanceurs fixes et mobiles de missiles, contrôle d’accès aérien. Selon les sources des services de renseignements américains…

En Savoir Plus

La sécurité du Japon à l’épreuve du pouvoir de Donald Trump. Par Marianne Peron-Doise

Force autodéfense du Japon

La visite du premier ministre japonais Shinzo Abe à Pearl Harbor les 26 et 27 décembre 2016 en miroir de celle effectuée par Barak Obama à Hiroshima en mai n’a pas eu pour unique objet de conjurer les fantômes de la Grande Guerre du Pacifique. Au-delà de la relation Washington-Tokyo, l’archipel tente en effet d’imposer une nouvelle image d’acteur responsable de la sécurité régionale face à une Chine expansionniste dont l’agressivité inquiète en Asie, et au-delà. La victoire…

En Savoir Plus

Les Français arrivent-ils en Mer de Chine méridionale ? Par Yo-Jung Chen

marine nationale france

La France, également un pays Indo-Pacifique, a ses propres intérêts en Mer de Chine méridionale. Elle est la seule puissance européenne capable d’y assurer une présence crédible de par ses territoires d’Outre-Mer et sa Marine nationale. A défaut de pouvoir faire aussi bien que la Marine des États-Unis, la France pourrait jouer un rôle diplomatique dans la résolution des différends. Pour garantir la paix ! La poussée territoriale agressive de la Chine en Mer de Chine méridionale, réclamant…

En Savoir Plus

Quelles solutions pour la résolution des contentieux en mer de Chine ? Par Jean-Vincent Brisset

Mer de Chine méridionale et orientale - Image satellite.

Par Jean-Vincent Brisset — Chercheur à l’IRIS Les 11 et 12 octobre, l’association VAMEN (Vietnam Association of Maritime Environment and Nature) et l’Union des Associations des Sciences et Technologies de la ville de Hai Phong ont organisé un séminaire sur les problématiques relatives à l’environnement et à la sécurité en mer de Chine du Sud. Objectif de la réunion : examiner les implications dans ces domaines du jugement rendu à La Haye le 12 juillet 2016 par…

En Savoir Plus

Tension et enjeux en mer de Chine méridionale vus du Canada — L’interview du Pr. Yann Roche, UQAM / CETASE

La « mer de Chine » restait loin de l’Occident. Très lointain pour l’homme de la rue, qu’il soit à Paris ou à Montréal. Tout au plus, il la voyait en plage de sable blanc paradisiaque bordée de cocotier quelque part en Asie-Pacifique. L’image n’est pas fausse mais elle commence à changer. Le dernier développement en mer de Chine méridionale y contribue. La Chine intensifie la construction sur les îlots des infrastructures artificielles à but  militaire. Les Etats-Unis, désormais…

En Savoir Plus

Les Philippines, le verdict de La Haye et la nouvelle donne stratégique en mer de Chine méridionale (1)

Le 12 juillet 2016, les cinq juges du tribunal ad hoc affilié à la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye ont livré un verdict très attendu sur le différend sino-philippin en mer de Chine méridionale introduit par Manille en juin 2013 (2). Sans se prononcer sur la question de la souveraineté des éléments incriminés, ils déclarèrent non seulement que les « droits historiques » revendiqués par la Chine sur les ressources de la majorité de cet…

En Savoir Plus

Mer de Chine du Sud : la puissance chinoise n’a pas tous les droits

Par Sophie Boisseau du Rocher de l’IFRI dans Asialyst du 23 juillet 2016. Après trois ans de délibérations, la Cour permanente d’arbitrage de La Haye a finalement rendu son verdict le mardi 12 juillet. Verdict non surprenant quand on connait la faiblesse des arguments juridiques chinois mais intéressant dans son énonciation tranchée : la « ligne en neuf traits » qui sert de base au discours chinois depuis… 1947, n’a pas de fondement légal et de ce fait, les agissements…

En Savoir Plus

Go to Top